fbpx Sablé printanier au Comté, jambon cru et asperges - Entremont
Comté cheese, cured ham and asparagus shortbread
< Retour à ma sélection

Sablé printanier au Comté, jambon cru et asperges

4 personnes
1:05
J'aime 

Sablé printanier au Comté, jambon cru et asperges

Ingrédients pour 4 portions

Pour le sablé
40g de Comté Entremont
50g de jambon cru en tranches, coupé en petits dés
50g de farine
50g de beurre
Pour la crème de Comté aux noix
50g de mascarpone
25g de crème fraiche
50g de Comté Entremont
50g de noix hachées
Pour la garniture
12 à 16 pointes d’asperges (de 10cm environ)
8 tranches fines de Comté Entremont
Un peu de cerfeuil
Quelques pignons de pin torréfiés

Préparation

Préchauffer le four à 180°C.

Pour la crème de Comté aux noix :

Hacher finement le Comté Entremont ainsi que les noix puis mélanger, ajouter la crème et le mascarpone jusqu’à l’obtention d’une pâte assez épaisse. Fouetter un moment pour l’aérer, puis assaisonner et réserver au frais.

Pour le sablé :

Mélanger le Comté Entremont, le jambon cru, la farine et le beurre à la main afin d’obtenir une pâte homogène.

Abaisser cette pâte à 5mm d’épaisseur au rouleau à pâtisserie entre 2 feuilles de papier sulfurisé.

Découper des rectangles de pâte. Cuire les rectangles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Pour la garniture :

Pendant ce temps, faire bouillir de l’eau avec du sel. Préparer un saladier avec de l’eau froide et des glaçons.

Laver et éplucher les asperges sur 2cm à l’aide d’un économe en partant du bout.

Cuire les asperges 5 minutes dans l’eau bouillante salée puis les plonger dans l’eau glacée.

Egoutter et réserver.

Pour le dressage :

Une fois le sablé cuit et refroidi, étaler la crème de Comté et noix. Placer les asperges – préalablement taillées à la bonne longueur – sur les sablés.

Décorer les sablés de tranches fines de Comté Entremont, de quelques branches de cerfeuil et de pignons de pin torréfiés.

Déguster avec une petite salade.

Crédit photo : Stéphanie Iguna (@LaFoodFactory)