fbpx Des atouts pour chaque membre de la famille - Entremont

Des atouts pour chaque membre de la famille

Il y a des fromages pour tous les goûts et tous les besoins ! Leur teneur en protéines et en calcium, leur apport diversifié de micronutriments, en font des aliments d’intérêt pour les membres de la famille aux besoins nutritionnels particulièrement importants : enfants, adolescents, femmes enceintes, sportifs, séniors…

Ils sont utiles à la croissance des enfants et des ados

Protéines, calcium, vitamine A, sont des nutriments essentiels à la croissance(2). Si les fromages peuvent donner un coup de pouce aux enfants ou aux adolescents, c’est tout particulièrement pour le calcium dont ils sont nombreux à avoir un apport insuffisant : 45% des 6-10 ans, 57 à 80 % des 13-17 ans(1) !

Le bon plan

Inviter les fromages au petit-déjeuner ou au goûter Exemple de petit-déjeuner pour un enfant de 8 ans : - 2 petites tartines de baguette aux céréales, l’une avec 30 g de « Dégustation », l’autre avec 1 cuillère à café de confiture - 1 fruit frais de saison ou une orange pressée

Ils aident les futures mamans à faire le plein de bons nutriments

La grossesse augmente les besoins en protéines (au 3° trimestre), calcium, cuivre, iode, zinc, vitamines A, B2, B9 et B12…dont manquent beaucoup de femmes enceintes(3). Or, tous ces nutriments sont abondants dans les fromages à pâte dure (5) ! Cerise sur le gâteau, emmental, comté AOP, gruyère IGP France, beaufort AOP, comptent parmi les fromages autorisés aux futures mamans, qui doivent se limiter aux fromages à pâte pressée cuite, fondus ou au lait pasteurisé(3). Exemple de goûter* pendant la grossesse : 1 tranche de pain de seigle aux graines (50 g) + 30 g d’emmental

Ils boostent la forme des séniors

Pour conserver tonus et bonne santé, les séniors ont tout particulièrement besoin de protéines et de calcium(4) car l’avancée en âge expose à une fonte musculaire et une fragilisation des os. Dès la ménopause pour les femmes, il leur est conseillé d’augmenter leur consommation de produits laitiers(4).

Astuce

En prévention ou en traitement de la dénutrition de la personne âgée, la Haute Autorité de Santé recommande d’enrichir soupes, purées, omelettes, gratins, avec du fromage râpé, de façon à renforcer les apports en protéines sans augmenter la taille des portions(6),

Ils sont conseillés aux sportifs

La pratique régulière, au moins 3 fois par semaine, d’une activité sportive, augmente les besoins en énergie, en protéines et en antioxydants comme le zinc, qui servent à « réparer » les muscles soumis à rude épreuve et facilitent la récupération après l’effort.Après l’effort, le réconfort ! Exemple de collation à prendre dans les 30 minutes suivant un entraînement sportif : 20 cl de jus de fruit + ¼ de baguette + 40 g de gruyère

Sources : 1. CREDOC. Enquêtes CCAF, Comportements et Consommations Alimentaires en France 2010, 2013 et 2016/ 2. ANSES. Actualisation des repères alimentaires du PNNS pour les enfants de 4 à 17 ans. 2019/ 3. ANSES. Actualisation des repères alimentaires du PNNS pour les femmes enceintes ou allaitantes. 2019/ 4. ANSES. Actualisation des repères alimentaires du PNNS pour les femmes dès la ménopause et les hommes de plus de 65 ans. 2019/5. Table de composition nutritionnelle des aliments – ANSES - CIQUAL/ 6. HAS. Stratégie de prise en charge en cas de dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée. 2007